Passer au contenu principal

VERSION MAI 2018

CONDITIONS GÉNÉRALES DE VENTE AUX ENCHÈRES ET DE VENTE POUR LES CONSOMMATEURS
de la société à responsabilité limitée Ventes aux enchères de voitures classiques (Baraka BV), établie à Uithoorn (numéro de chambre de commerce 33151208) et de ses entités juridiques affiliées.

Article 1; Définitions

Dans les présentes conditions générales de vente et d'enchères, les définitions suivantes s'appliquent :

  1. Offre : Une offre privée de vente d'un ou plusieurs Biens ;
  2. CCA : Classic Car Auctions, ayant son siège social à Uithoorn et son principal établissement à Anthony Fokkerweg 7 à (1422 AE) Uithoorn et/ou une personne (morale) affiliée qui déclare les présentes conditions applicables ;
  3. Acheteur (potentiel) : La personne morale ou physique qui (pas en tant que Consommateur) participe à une Enchère, ou qui a reçu une Offre ;
  4. Enchère : un montant proposé par un Acheteur (potentiel) pour un Lot ou une combinaison de Lots par écrit ou via le site Web de l'ACC, hors Coûts d'enchères et TVA ;
  5. BVA : BVA Auctions, la partie par laquelle CCA organise les enchères en ligne.
  6. Consommateur : la personne physique qui n'agit pas à des fins liées à l'exercice d'un commerce, d'une entreprise, d'un artisanat ou d'une profession libérale ;
  7. Syndic : Un liquidateur nommé par un tribunal, qui a obtenu la gestion et la disposition des biens appartenant à une masse de faillite ;
  8. Compte de fonds de tiers : le compte de fonds de tiers détenu par la Fondation ;
  9. Formulaire : le formulaire visé à l'article 2.2 des présentes Conditions Générales ;
  10. Lot : un ou plusieurs Biens mis aux enchères, sous un numéro d'enchère ou non ;
  11. Combinaison de lots : une combinaison de lots mis aux enchères sous un numéro d'enchère ;
  12. Prix d'Achat : En cas d'Enchère : le montant de l'Offre la plus élevée, augmenté des montants suivants : les Frais d'Enchère et la taxe de vente due par l'Acheteur. S'il n'y a pas d'Enchère : le prix d'achat proposé par l'Acheteur pour un ou plusieurs articles, majoré de la TVA due ;
  13. Contrat d'achat : Un contrat d'achat entre le Vendeur d'une part et l'Acheteur (Prospect) d'autre part, qu'il soit ou non conclu via CCA au moyen d'une Enchère ;
  14. Données personnelles : les données (personnelles) qui doivent être fournies à CCA lors de l'inscription d'un Acheteur (Prospect) via le processus d'enchères sur le site Internet de BVA afin de pouvoir enchérir sur une Enchère en tant qu'Acheteur (Prospect) et qui peuvent être remonte à sa personne.
  15. Fondation Derdengelden : la Fondation des enchères en ligne Derdengelden ou une fondation de fonds tiers désignée par la CCA ;
  16. Attribution : la déclaration explicite de CCA au nom d'un Vendeur à l'Acheteur (potentiel) indiquant que l'article acheté lui a été définitivement attribué contre paiement du Prix d'achat lors d'une Vente aux enchères ;
  17. Enchère : la vente publique d'un ou plusieurs Lots, en ligne ou non et dans le cadre ou non d'une vente exécutoire ;
  18. Site d'Enchères : le Site d'Enchères de BVA par l'intermédiaire duquel CCA propose son Service d'Enchères ;
  19. Vendeur : la personne physique ou morale qui a donné mandat à CCA de vendre ou d'adjuger un ou plusieurs Biens au nom et pour le compte du Vendeur, en qualité d'exécuteur testamentaire ou non ;
  20. Conditions : les présentes conditions générales d'enchères et de vente ;
  21. Biens : un ou plusieurs biens au sens de l'article 3:1 du Code civil néerlandais.

article 2; Applicabilité ;

2.1 Ces conditions s'appliquent à chaque Enchère tenue par CCA, chaque Offre, chaque inscription par un Acheteur (potentiel) tel qu'indiqué à l'article 2.2 des présentes Conditions et chaque Contrat (d'achat) conclu avec lui, ainsi que tous les actes connexes, tant d'un caractère préparatoire et exécutif et en font partie intégrante. Les parties ne peuvent déroger aux présentes conditions générales que par écrit. L'applicabilité des conditions générales ou particulières (d'achat) appliquées par l'acheteur (prospect) est expressément rejetée par CCA et le vendeur.

2.2 En cas d'Enchère, chaque Acheteur (Censuré), en s'inscrivant à l'aide du formulaire approprié placé sur le Site d'Enchères, ou en remplissant un formulaire écrit destiné à cet effet par l'Acheteur (Censuré) préalablement à l'Enchère, ou par le d'une Offre, ou en reconnaissant qu'il a pris connaissance et accepte les présentes Conditions par toute autre forme d'acceptation.

2.3 CCA peut, en plus des présentes conditions générales, déclarer applicables des conditions particulières. Si et dans la mesure où les conditions particulières de CCA sont contraires aux présentes Conditions, les dispositions des conditions particulières prévalent.

2.4 CCA est en droit de modifier à tout moment les présentes conditions générales. Lorsque ces Termes et Conditions sont modifiés, la version modifiée entrera en vigueur à partir de tout accord conclu après la date de mise en ligne des Termes et Conditions sur le site Internet du CCA et de l'Enchère organisée et/ou de l'accord.

Article 3 ; Conditions de participation aux enchères
3.1 L'acheteur (potentiel) doit être majeur et autorisé à accomplir des actes juridiques. Avant le début de l'enchère, l'acheteur (potentiel) doit s'inscrire auprès de CCA à l'aide du formulaire sur le site Web de l'enchère et fournir une pièce d'identité appropriée à première demande, faute de quoi il n'est pas autorisé à participer à l'enchère. En remplissant le Formulaire, l'Acheteur (potentiel) autorise explicitement CCA à utiliser ses données personnelles conformément aux dispositions de l'article 4.

3.2 L'acheteur (potentiel) est tenu de s'assurer que les informations sur le formulaire sont remplies de manière complète, correcte et véridique et garantit l'exactitude et l'exhaustivité des informations fournies par l'acheteur (potentiel). L'acheteur (prospect) doit immédiatement informer CCA par écrit de toute modification de ces informations.

3.3 L'Acheteur (Prospect) doit démontrer à la première demande de CCA et à la satisfaction de CCA que l'Acheteur (Prospect) est solvable, faute de quoi CCA peut refuser à un Acheteur (Prospect) de participer à une Enchère.

3.4 L'identifiant et le mot de passe utilisés par le (Prospect) Acheteur pour une Enchère sont strictement personnels et ne peuvent être cédés par un (Prospect) Acheteur à des tiers. Si l'Acheteur (Prospect) craint que quelqu'un d'autre ne connaisse son mot de passe, l'Acheteur (Prospect) doit en informer CCA sans délai et l'Acheteur (Prospect) permettra à CCA de bloquer l'accès à une Enchère avec le mot de passe correspondant. . L'Acheteur (potentiel) créera alors un nouveau mot de passe à sa demande. L'acheteur (potentiel) reste toujours responsable, également en cas d'utilisation abusive d'un mot de passe et/ou d'un nom d'utilisateur, de toutes les actions qui ont lieu lors d'une vente aux enchères et l'acheteur (potentiel) indemnisera CCA et indemnisera CCA pour tout dommage à première demande. résultant d'une mauvaise utilisation et/ou de l'utilisation du mot de passe et/ou du nom d'utilisateur de l'Acheteur (potentiel). CCA est à tout moment en droit (que ce soit ou non au nom du Vendeur) d'exiger de l'Acheteur (potentiel) la conformité des offres faites en utilisant le mot de passe et le nom d'utilisateur de l'Acheteur (potentiel).

3.5 En s'inscrivant de la manière indiquée à l'article 3.1, l'acheteur (potentiel) a accès à une vente aux enchères et le droit d'agir en tant qu'enchérisseur. CCA se réserve le droit de refuser et/ou de résilier unilatéralement l'inscription et la participation à une vente aux enchères.

Article 4 ; Déclaration de confidentialité

4.1 CCA utilisera les données (personnelles) d'un acheteur (potentiel) conformément aux dispositions de la déclaration de confidentialité sur son site Web. Un acheteur (potentiel) consultera toujours les dernières modifications apportées à la déclaration de confidentialité lors de la visite du site Web.

Article 5 ; Procédure d'enchères

5.1 Pour le compte de divers vendeurs privés et professionnels, Classic Car Auctions organise des ventes aux enchères en ligne en collaboration avec BVA Auctions.

5.2 La préparation et l'exécution de l'Enchère seront déterminées exclusivement par CCA – en consultation avec BVA. Cela signifie, entre autres, que CCA détermine le déroulement des événements avant et pendant la vente aux enchères et a le pouvoir, sans indication de motifs, d'admettre ou d'exclure des personnes à la vente aux enchères, d'exclure de toute participation ultérieure, d'exclure un ou plusieurs lots à ne pas mettre aux enchères ou modifier (la composition des) Lots, à ne pas reconnaître et déclarer une Enchère invalide et à suspendre, reprendre, prolonger ou annuler l'Enchère et/ou prendre d'autres mesures qu'il juge nécessaires .

5.3 Chacun est tenu de suivre les instructions et directives données par ou au nom de CCA dans le cadre d'une vente aux enchères.

5.4 L'enchère aura lieu dans l'ordre indiqué dans le catalogue d'enchères. Cependant, CCA a le droit de s'écarter de cet ordre.

5.5 CCA a le droit de faire des enregistrements vidéo avec image et son avant, pendant et après l'enchère et d'utiliser et de publier ces enregistrements vidéo à sa propre discrétion.

5.6 L'enchère a lieu « aux enchères », à moins que CCA ne décide que l'enchère, ou une partie de celle-ci, aura lieu différemment. CCA est en droit de modifier la méthode d'enchère à tout moment pendant l'enchère. Tant dans le cas d'une vente aux enchères que dans tous les autres cas, CCA ne disposera toujours que d'une invitation (publique) de la part de CCA au nom et aux frais du vendeur pour faire une offre.

5.7 L'enchère peut avoir lieu dans les cas où il y a vente exécutoire et dans les cas où il n'y a pas vente exécutoire. En cas de vente exécutoire, la vente aura lieu devant notaire.

Article 6 ; État de choses

6.1 L'acheteur (potentiel) achète les marchandises rapidement et dans l'état dans lequel elles se trouvent au moment de la livraison avec tous les avantages et charges associés. L'article 7:19 du Code civil néerlandais s'applique, même dans les cas où il n'y a pas de vente exécutoire.

Article 7 ; Conclusion du contrat d'achat en cas d'enchère

7.1 En cas d'enchère, CCA a le droit, sans indication de motifs, de ne pas accepter les offres (au nom d'un vendeur). Les offres écrites doivent être faites au moyen d'un formulaire prévu à cet effet, complété et signé par l'acheteur (prospect) et indiquant toutes les informations pertinentes demandées par CCA. L'acheteur (potentiel) est lié par une offre, qui est considérée comme irrévocable et inconditionnelle. CCA, ni ses employés, ni le Vendeur, ni BVA ne sont en aucun cas responsables des dommages causés par ou en relation avec une Offre, à moins que les dommages ne soient causés intentionnellement ou par négligence grave de la part de CCA ou du Vendeur ou de leurs dirigeants et /ou subordonnés. .

7.2 Un Vendeur n'a pas le droit de participer à l'Enchère et de faire des Offres sur le(s) Lot(s) mis aux enchères par un Vendeur.

7.3 CCA a le droit de faire des Offres pour le compte de tiers.

7.4 Chaque offre est considérée comme inconditionnelle et irrévocable. Tout Acheteur (potentiel) qui soumet une Offre est réputé enchérir pour lui-même et est personnellement responsable des obligations découlant de son Offre. Ceci s'applique également si l'Acheteur (potentiel) qui soumet l'Offre déclare agir pour le compte d'un tiers.

7.5 Si plusieurs personnes déclarent conjointement qu'elles feront ou auront fait une Offre, elles seront solidairement responsables des obligations qui en découlent.

7.6 L'ACC détermine si une telle erreur a été commise lors de la soumission d'une offre que la personne qui a fait l'offre ne sera pas tenue de respecter son offre. Les acheteurs (potentiels) ne peuvent tirer aucun droit de la décision de CCA à cet égard.

7.7 L'Acheteur (potentiel) qui fait l'Offre la plus élevée sera considéré comme l'acheteur après l'Attribution. En cas de divergence d'opinion, CCA décidera par voie d'avis contraignant qui doit être réputé avoir fait l'offre la plus élevée, sans qu'un acheteur (potentiel) puisse en tirer aucun droit.

7.8 Le deuxième meilleur enchérisseur est tenu d'honorer son Enchère jusqu'au jour où les Marchandises peuvent être retirées ou livrées dans le cas où l'Enchère la plus élevée est déclarée nulle ou n'est pas remplie, par exemple parce que le meilleur enchérisseur a rempli ses obligations. n'est pas ou n'est pas entièrement conforme, ou parce que l'accord avec le plus offrant n'est pas conclu pour toute autre raison.

7.9 En cas d'Enchère, le Contrat d'Achat est conclu au moment de l'Attribution.

7.10 L'Acheteur (potentiel) est conscient que les Marchandises sont proposées par CCA au nom et pour le compte d'un Vendeur. CCA n'agit qu'en tant qu'intermédiaire au nom et pour le compte d'un vendeur et, par conséquent, aucun contrat d'achat n'est conclu entre CCA et un acheteur (potentiel). Seulement s'il n'est pas indiqué sur le site Web d'enchères lors d'une vente aux enchères que la vente et/ou l'enchère a lieu pour le compte d'un tiers, CCA sera en principe réputé être le vendeur vis-à-vis de l'acheteur, sauf notification contraire de CCA.

Article 8 ; Conclusion du contrat d'achat hors vente aux enchères
8.1 Les offres faites par CCA sont sans engagement.

8.2 Les prix indiqués dans les offres de CCA s'entendent hors TVA, frais de dédouanement, prélèvements à l'importation et à l'exportation et autres prélèvements, taxes, droits et frais, sauf mention contraire.

8.3 S'il n'y a pas d'enchère, le contrat d'achat est conclu au moment où l'offre est acceptée par CCA au nom du vendeur.

8.4 Les dispositions de l'article 7.10 des présentes conditions générales s'appliquent mutatis mutandis si un contrat d'achat est conclu alors qu'il n'y a pas d'enchère.

Article 9 : Obligation d'enquêter sur l'acheteur (prospect)
9.1 L'acheteur (potentiel) a la possibilité d'inspecter les marchandises à acheter avant de conclure le contrat d'achat.

9.2 Les descriptions des Marchandises et toutes les informations fournies par ou au nom de CCA sont données au meilleur de sa connaissance et sont présumées n'être fournies qu'à titre indicatif, sans toutefois que CCA ou le Vendeur en garantissent l'exactitude. Si CCA montre ou fournit un échantillon, un modèle ou un exemple, c'est toujours à titre indicatif. Les qualités des Marchandises à livrer peuvent différer de l'échantillon, du modèle ou de l'exemple. Les acheteurs (potentiels) ne peuvent tirer aucune revendication ou droit des descriptions, échantillons, modèles, exemples et autres informations auxquels il est fait référence. CCA a le droit de corriger les inexactitudes dans les déclarations orales et écrites faites par ou en son nom et les erreurs commises (que ce soit ou non lors d'une vente aux enchères), sans que les acheteurs (prospects) puissent en tirer aucun droit. CCA n'est pas responsable des inexactitudes ou des lacunes dans la description des Marchandises. L'acheteur (potentiel) n'a pas le droit de révoquer une offre ou de résilier le contrat d'achat s'il apparaît que le bien ne correspond pas à sa description.

9.3 L'acheteur (potentiel) est tenu d'inspecter correctement les marchandises achetées à la réception, comme décrit plus en détail à l'article 11 des présentes conditions générales. Ce faisant, l'acheteur (potentiel) doit vérifier si les marchandises livrées sont conformes à l'accord, à savoir : si les marchandises correctes ont été livrées, y compris si les marchandises achetées correspondent à la quantité convenue (par exemple le nombre et la quantité) en termes de quantité. En partie compte tenu du fait que les Marchandises achetées sont d'occasion et non des Marchandises neuves, celles-ci sont achetées dans l'état dans lequel elles se trouvaient lors de leur achat, comme décrit à l'article 11 des présentes Conditions générales et que les défauts ou les pénuries doivent être signalés à CCA au plus tard dès réception. L'article 7:19 du Code civil néerlandais s'applique ici.

Article 10 ; Paiement, sécurité, acomptes

10.1 L'Acheteur (potentiel) doit avoir payé le Prix d'achat au plus tard dans le délai d'achat fixé par BVA, tel que décrit plus en détail à l'article 11 des Conditions générales, sur le compte bancaire indiqué par BVA à cet effet. Sauf indication contraire de CCA, le paiement des sommes dues par l'Acheteur (potentiel) doit être effectué en les créditant sur le compte Derdengelden géré par la Fondation Derdengelden. Les montants dus par l'acheteur à CCA seront conservés sur le compte de tiers au nom de CCA et les montants dus par l'acheteur (potentiel) au vendeur après la livraison des marchandises seront conservés au profit du vendeur.

10.2 Après l'expiration du délai visé à l'article 10.1 sans que le paiement intégral ait été effectué, l'Acheteur (Prospect) est légalement en défaut.

10.3 Si l'Acheteur (Prospect) est en défaut à l'égard de toute obligation qui lui incombe, alors CCA est autorisée à revendre les lots publiquement ou en privé au nom du Vendeur sans préavis ni mise en demeure à sa seule discrétion, sans préjudice de tout autre droit. L'acheteur (potentiel) devra payer immédiatement à CCA, sur demande, tout solde négatif résultant de la nouvelle vente susmentionnée, les frais de commission variables et tous les dommages causés par la défaillance de l'acheteur (potentiel), tant de la part du vendeur que de la part de l'Acheteur. À partir du moment du défaut, l'Acheteur (potentiel) doit des intérêts sur le montant dû et exigible égaux aux intérêts légaux + 2%, à moins que le Contrat d'achat ne soit qualifié d'accord commercial au sens de l'article 6:119a du Code civil néerlandais. Dans ce dernier cas, l'intérêt commercial légal tel que visé à l'article 6:119a du Code civil néerlandais est dû par l'acheteur (potentiel) à CCA.

10.4 Le paiement doit être effectué sans escompte ni compensation, dans la mesure permise par la loi.

10.5 CCA est en droit d'exiger le paiement total ou partiel du prix d'achat de l'acheteur (potentiel) immédiatement après la conclusion du contrat d'achat et/ou d'exiger qu'une garantie soit fournie pour l'exécution de ses obligations envers CCA ou le vendeur. Si l'acheteur (potentiel) ne s'y conforme pas en cas d'enchère, CCA est en droit de ne pas reconnaître l'offre et de la déclarer invalide et de remettre aux enchères l'article acheté, ou d'attribuer l'article acheté au deuxième rang le plus élevé. soumissionnaire. Si l'acheteur (potentiel) ne s'y conforme pas dans le cas où il n'y a pas d'enchère, CCA a le droit de résilier le contrat d'achat au nom du vendeur. Dans ce cas, l'Acheteur (potentiel) est légalement en défaut et est tenu d'indemniser CCA pour les dommages qui en résultent, tant de la part du Vendeur que de la part de CCA, sans préjudice des autres droits de CCA.

10.6 Toutes les conditions que l'Acheteur (Prospect) doit respecter doivent être considérées comme des délais stricts, de sorte que l'Acheteur (Prospect) sera en défaut si elles sont dépassées sans autre mise en demeure.

10.7 Les paiements effectués par l'Acheteur (Prospect) servent toujours en premier lieu à régler tous les intérêts et frais dus, et en second lieu aux factures échues et payables qui sont impayées depuis le plus longtemps, même si l'Acheteur (Prospect) déclare que le le paiement porte sur une facture ultérieure.

10.8 Si CCA prend des mesures de recouvrement à l'encontre de l'Acheteur (potentiel) défaillant, les frais liés à ce recouvrement – avec un minimum de 10% du montant restant dû – seront à la charge de l'Acheteur (potentiel).

Article 11 ; Diminuer

11.1 L'Acheteur (potentiel) est tenu de prendre livraison des Marchandises achetées au lieu et à l'heure déterminés par CCA et, à défaut, dans le délai indiqué sur le site Web de CCA. www.classiccar-auctions.com délai, sur présentation d'une pièce d'identité en bonne et due forme. La livraison des marchandises achetées a lieu par l'acceptation. L'achat consiste à mettre les Marchandises achetées à la disposition de l'Acheteur (Prospect). Le risque concernant le Bien acheté est pour l'Acheteur (Prospect) à partir du moment de la livraison. L'achat ou la livraison a lieu sous la condition suspensive que l'intégralité du Prix d'Achat et tout autre montant dû par l'Acheteur (Prospect) aient été payés et - en cas de vente d'un ou plusieurs Biens pour le compte d'un Mandataire - sous la condition résolutoire que le consentement du juge d'instruction soit retenu à la conclusion du contrat d'achat. Si l'Acheteur (potentiel) refuse de prendre livraison ou néglige de fournir les informations ou les instructions nécessaires à l'acceptation, les Biens achetés seront stockés par CCA aux risques et périls de l'Acheteur (potentiel). Dans ce cas, l'Acheteur (potentiel) est tenu de payer tous les frais supplémentaires, y compris dans tous les cas les frais de stockage, les frais de transport et les frais de démontage, à CCA, auquel cas CCA ne remettra les Marchandises que si et dès que ce qui précède les frais ont été intégralement payés.

11.2 L'Acheteur (potentiel) doit faire preuve de la prudence nécessaire lors de la réception des Marchandises achetées et suivre inconditionnellement et entièrement les instructions données par ou au nom de CCA. S'il est nécessaire dans le cadre de l'achat de démonter les Biens achetés, l'Acheteur (Prospect) doit s'en occuper de manière professionnelle, à ses propres frais et risques. L'acheteur (potentiel) n'est pas autorisé à démonter les articles qui sont liés à des articles non achetés par l'acheteur (potentiel) tant que CCA n'a pas obtenu l'autorisation écrite explicite. L'Acheteur (potentiel) est responsable des dommages causés pendant ou dans le cadre de l'achat des Marchandises achetées et indemnisera CCA et le Vendeur contre les réclamations de tiers à cet égard. À la première demande de CCA, l'Acheteur (potentiel) est tenu de fournir une garantie à CCA en cas de dommages causés dans le cadre de l'achat des Marchandises achetées. Aucun intérêt n'est versé sur les acomptes versés par l'Acheteur (Prospect).

11.3 Contrairement aux dispositions de l'article 11.1, la livraison de l'article acheté aura lieu par la livraison de l'article acheté par CCA ou un transporteur engagé à cet effet à l'adresse de l'acheteur (potentiel), si cela a été convenu par écrit dans avance. Dans ce cas, le risque de l'article acheté est également transféré à l'acheteur (potentiel) à partir du moment de la livraison. Dans ce cas, les Marchandises achetées seront transportées aux frais de l'Acheteur (potentiel), qui devra rembourser à CCA les frais correspondants dans les 14 jours, sauf indication contraire après réception d'une facture.

11.4 Un délai de livraison convenu n'est pas un délai de rigueur, sauf convention contraire expresse par écrit.

11.5 Un délai de livraison convenu ne prend effet qu'une fois que l'acheteur (potentiel) a fourni toutes les données que CCA indique comme nécessaires ou que l'acheteur (potentiel) devrait raisonnablement comprendre comme nécessaires dans le cadre de l'exécution du contrat d'achat. a fourni.

11.6 CCA est autorisée à livrer les Marchandises vendues en plusieurs parties. Si les Marchandises sont livrées en plusieurs parties, CCA est autorisée à facturer chaque partie séparément. Les dispositions de la phrase précédente ne s'appliquent pas si une livraison partielle n'a pas de valeur indépendante.

11.7 Si un lot n'est pas récupéré après le jour de retrait indiqué, des frais de stockage de 25 € par jour (hors TVA) seront facturés.

Article 12 ; Transfert de propriété

12.1 La propriété de l'article acheté (en supposant que toutes les conditions d'un transfert juridiquement valide ont été remplies) est transférée à l'acheteur (potentiel) au moment de la livraison / acceptation, comme indiqué à l'article 11.1 ou 11.3 des présentes Conditions, mais (i) pas avant que l'Acheteur (Prospect) ait payé le Prix d'Achat intégral et tout autre montant dû par l'Acheteur (Prospect), y compris ceux relatifs aux travaux effectués ou à effectuer pour le compte de l'Acheteur (Prospect) et/ou dus aux réclamations dues au non-respect du contrat (d'achat) et (ii), si le ou les lots sont/seront vendus sur ordre d'un syndic de faillite au plus tôt après l'obtention de l'autorisation du juge de surveillance pour la conclusion du contrat d'achat. Le risque de l'article acheté est transféré sans autre forme de procès à l'acheteur (prospect) au moment de la livraison ou de l'acceptation ou au moment où l'acheteur (prospect) est en défaut d'accomplir un acte avec lequel il doit coopérer à la livraison ou à l'achat . .

12.2 Le vendeur se réserve le droit de gage tel que visé à l'art. 3:237 BW comme garantie supplémentaire pour les réclamations que le vendeur peut avoir contre l'acheteur (potentiel) pour quelque raison que ce soit. L'autorité incluse dans ce paragraphe s'applique également à l'égard des Marchandises achetées qui ont été traitées ou transformées par l'Acheteur (potentiel), à la suite de quoi le Vendeur a perdu sa réserve de propriété.

12.3 Si l'Acheteur (Prospect) ne remplit pas ses obligations ou s'il existe une crainte fondée qu'il ne le fera pas, CCA est en droit de livrer les Marchandises, sous réserve de la réserve de propriété visée au paragraphe 1, au (Prospect ) L'Acheteur ou les tiers qui utilisent le Bien pour l'Acheteur (potentiel) et/ou le Vendeur acceptent de les retirer ou de les faire retirer. L'Acheteur (potentiel) est tenu de coopérer pleinement à cette fin, sous peine d'une amende de 10% du montant dû par lui par jour.

12.4 Si des tiers souhaitent établir ou faire valoir un droit sur les marchandises livrées sous réserve de propriété, l'acheteur (potentiel) est tenu d'en informer immédiatement CCA.

12.5 L'Acheteur (potentiel) s'engage à assurer correctement les Marchandises dès la livraison ou l'acceptation et à les maintenir correctement assurées contre les incendies, les explosions et les dégâts des eaux et contre le vol et la police et la preuve du paiement de la prime de cette assurance à CCA à première demande. être mis à disposition pour inspection. L'acheteur (potentiel) s'engage en outre à la première demande de CCA (i) à mettre en gage toutes les créances de l'acheteur (potentiel) contre les assureurs concernant les marchandises livrées sous réserve de propriété au vendeur et/ou à CCA de la manière décrit à l'art. 3:239 du Code civil néerlandais, (ii) de donner en gage au Vendeur et/ou à CCA les créances que l'Acheteur (potentiel) acquiert à l'encontre de ses clients lors de la revente des marchandises livrées sous réserve de propriété de la manière prescrite à l'art. 3:239 du Code civil néerlandais, (iii) marquer les marchandises livrées sous réserve de propriété comme la propriété du Vendeur, (iv) coopérer d'autres manières avec toutes les mesures raisonnables prises par le Vendeur et/ou CCA pour protéger leurs le titre de propriété des marchandises veut affecter et qui n'entravent pas de manière déraisonnable l'acheteur (potentiel) dans le cours normal de ses activités.

Article 13 ; Dissolution

13.1 Dans le cas, entre autres, où les articles achetés n'ont pas été achetés par l'Acheteur (Prospect) dans le délai imparti et/ou l'Acheteur (Prospect) agit contrairement aux dispositions de l'article 11.1, 11.2 et/ou 11.3 du les présentes conditions générales. , l'acheteur (prospect) est légalement en défaut et le vendeur a le droit de résilier le contrat avec l'acheteur (prospect) au moyen d'une déclaration écrite, sans devoir aucune indemnisation (dommage) au (prospect) l'acheteur, et/ou de vendre immédiatement les articles achetés à un ou plusieurs tiers, sans préjudice du droit de CCA et/ou du Vendeur à une indemnisation (supplémentaire). Ce qui précède s'applique également si, après la conclusion du contrat d'achat, CCA ou le vendeur prend connaissance de circonstances qui donnent au vendeur et/ou à CCA de bonnes raisons de craindre que l'acheteur (prospect) ne remplira pas ses obligations, en cas de faillite ou suspension des paiements de l'Acheteur (potentiel), si CCA a demandé à l'Acheteur (potentiel) de fournir une garantie pour l'exécution et que cette garantie n'est pas fournie ou est insuffisante, ou si l'Acheteur (potentiel) est autrement en défaut et ne remplit pas ses obligations en vertu du contrat d'achat. L'Acheteur (potentiel) est tenu d'indemniser CCA pour tous les dommages causés par sa défaillance, tant de la part du Vendeur que de la part de CCA.

13.2 Si des circonstances surviennent concernant des personnes et/ou du matériel que CCA utilise ou utilise habituellement dans l'exécution du Contrat d'achat, qui sont d'une nature telle que l'exécution du Contrat d'achat est impossible ou si gênante et/ou disproportionnellement coûteuse Si s'il s'avère que le respect du contrat d'achat ne peut plus être raisonnablement exigé, le vendeur et/ou CCA sont autorisés à résilier le contrat d'achat, sans devoir aucune indemnisation (dommage) à l'acheteur (potentiel). Après le transfert de propriété des articles achetés à l'acheteur (potentiel), l'acheteur (potentiel) ne peut plus réclamer la dissolution ou l'annulation du contrat d'achat ; Si un tiers a intérêt à l'enlèvement soigneux de tout ou partie du Bien et que cet enlèvement, de l'avis de CCA, mettrait en danger l'immeuble ou causerait des dommages permanents ou pour toute autre raison, le Vendeur et CCA ont le droit, au nom du vendeur, de résilier le contrat d'achat sans être tenu de payer une quelconque indemnité, au moyen d'une déclaration écrite à l'acheteur (prospect). Dans ce cas, CCA et le Vendeur ne sont pas tenus envers l'Acheteur (potentiel) de faire plus que rembourser le Prix d'achat reçu par CCA et – dans la mesure où CCA a envoyé une facture à l'Acheteur (potentiel) à cet égard – en créditer celle-ci. en envoyant une note de crédit.

13.3 Si des circonstances surgissent avant la livraison ou l'acceptation à la suite desquelles la livraison ou l'acceptation de la marchandise n'est plus possible en raison d'un cas de force majeure de la part du vendeur ou de CCA, par exemple en raison d'un incendie, d'un vol ou de dommages causés par catastrophes naturelles, le vendeur et CCA au nom du vendeur ont le droit de résilier le contrat d'achat, sans être tenu de payer une quelconque indemnité, au moyen d'une déclaration écrite à l'acheteur (potentiel). Dans ce cas, CCA et le Vendeur ne sont pas tenus envers l'Acheteur (potentiel) de faire plus que de rembourser le Prix d'achat reçu par CCA et – dans la mesure où CCA a envoyé une facture à cet égard à l'Acheteur (potentiel) – de créditer en envoyant une note de crédit.

Article 14 ; Responsabilité

14.1 Toute responsabilité de CCA est exclue, sauf en cas de faute intentionnelle ou d'imprudence volontaire de la part de CCA ou de ses dirigeants. Toute responsabilité de la part du Vendeur est également exclue, sauf en cas d'intention ou d'imprudence volontaire de la part du Vendeur ou de ses dirigeants. Dans la mesure où il en serait autrement jugé par la loi, la responsabilité de CCA et/ou du Vendeur, si et dans la mesure où les dispositions restantes des présentes Conditions Générales ont été appliquées après application des autres dispositions des présentes Conditions et dans la mesure où la responsabilité est couvert par une assurance responsabilité civile, est limité au montant du versement effectué par l'assureur. Si, dans tous les cas, l'assureur ne rembourse pas ou si les dommages ne sont pas couverts par l'assurance, la responsabilité de CCA est limitée au maximum au montant net de la facture pour les Frais d'enchères que CCA reçoit dans le cadre de la commande qu'elle a exécutée et la la responsabilité du Vendeur est limitée au maximum au prix d'achat net que le Vendeur reçoit d'un Acheteur (Prospect) dans le cadre de la vente aux enchères du Lot.

14.2 La responsabilité de CCA et/ou du Vendeur pour les dommages indirects est exclue. Par dommages indirects, on entend en tout état de cause les dommages consécutifs, le manque à gagner, la perte de chiffre d'affaires, la perte de clientèle, la perte d'économies, les dommages dus à une interruption d'activité, les dommages résultant de réclamations d'acheteurs (prospects), la mutilation, la destruction ou la perte de Les données.

14.3 Sans préjudice des dispositions de l'article 6:89 du Code civil néerlandais, tout droit de réclamation de l'Acheteur (potentiel) contre CCA et/ou le Vendeur expirera en tout état de cause deux (2) mois après la livraison des Marchandises. à l'Acheteur (Prospect) conformément au contrat. ) Acheteur ou ont été mis à la disposition de l'Acheteur (Prospect) sauf si l'Acheteur (Prospect) a intenté une action devant le tribunal compétent dans ce délai.

14.4 CCA et/ou le Vendeur n'indemnisent pas l'Acheteur (Prospect) pour les défauts visibles ou cachés ou la garantie en rapport avec l'exhaustivité, le nombre, le fonctionnement, l'utilisabilité, la possibilité de vente, le but pour lequel l'Acheteur (Prospect) a acheté les marchandises, que ce soit ou non aucun droit ou réclamation de tiers et/ou la possibilité de transférer des marchandises à des tiers. Les défauts, de quelque nature que ce soit, les attentes déçues de l'Acheteur (potentiel) et/ou des tiers acquéreurs ne donnent en aucun cas droit à l'Acheteur (potentiel) ou à d'autres tiers à une indemnisation pour les dommages et/ou la conformité.

14.5 CCA et le vendeur ne sont pas responsables des dommages et des dommages consécutifs - dommages corporels ou dommages à un article autre que l'article acheté (article 6:190 du Code civil néerlandais) - si la non-conformité concerne un défaut au sens de la réglementation sur la responsabilité du fait des produits au sens de l'article 6:185 ff du Code civil néerlandais.

14.6 Nonobstant les autres dispositions du présent article 14, ce qui suit s'applique à la responsabilité de CCA et du Vendeur :

(i) CCA et le vendeur ne sont pas responsables des dommages aux personnes ou aux biens survenus ou causés avant la conclusion du contrat d'achat ;

(ii) CCA et le vendeur ne sont pas responsables des dommages causés aux, par ou en relation avec les articles achetés, y compris la perte de l'article acheté ;

(iii) CCA et le vendeur ne sont pas responsables des défauts visibles et invisibles des articles achetés. L'Acheteur (Prospect) devra enquêter dans le cadre de l'inspection visée aux articles 9.1 et 9.3 des présentes conditions générales d'enchères et de vente, tandis que l'Acheteur (Prospect) est en outre tenu de revenir après constatation de toutes imperfections, défauts, écarts, etc. d'en aviser CCA par écrit. Si l'acheteur (potentiel) omet de le faire, les conséquences en seront supportées par l'acheteur (potentiel) ;

(iv) CCA et le Vendeur ne sont pas responsables de la non-conformité du bien acheté aux directives européennes, dispositions légales ou autres lois et règlements, y compris les lois et règlements dans le domaine de la promotion de la sécurité des employés sur le lieu de travail ;

(v) CCA et le vendeur ne sont pas responsables des dommages causés par et/ou résultant de substances nuisibles à l'environnement ou nocives dans ou sur l'article acheté ;

(vi) CCA et le Vendeur ne sont pas responsables des dommages causés dans le cadre d'une vente aux enchères sur Internet à la suite de dysfonctionnements informatiques, y compris des défauts et/ou des dysfonctionnements de durcissement/ou de logiciel. CCA et le Vendeur ne sont donc pas responsables des dommages, entre autres, si l'Acheteur (potentiel) n'est pas en mesure de soumettre une Offre en raison d'un dysfonctionnement informatique.

(vii) CCA et le vendeur ne sont pas responsables des dommages causés dans le cadre d'une vente aux enchères sur Internet à la suite de virus ou d'autres programmes ou fichiers illégaux diffusés via le site Web de la vente aux enchères.

(viii) CCA et le Vendeur ne sont pas responsables des dommages résultant d'informations incorrectes, obsolètes et/ou incomplètes, qu'elles soient ou non indiquées sur le site Web de CCA et/ou sur des sites Web qui peuvent être visités en cliquant sur des liens vers d'autres sites Web répertoriés sur le site Web de CCA. ; et

(ix) CCA ne peut garantir que le Vendeur est effectivement en droit de disposer des marchandises et qu'elles ne sont pas grevées de droits limités, d'autres restrictions ou de droits de propriété intellectuelle de tiers. CCA n'est pas responsable des dommages subis et subis par l'Acheteur (potentiel), y compris tout dommage consécutif, dans la mesure où le Vendeur n'a aucun pouvoir de disposition, des droits limités, un non-droit à l'aliénation, d'autres restrictions et/ou des droits de propriété intellectuelle de tiers. parties en ce qui concerne les questions pourraient être.

14.6 Dans la mesure où l'exclusion de responsabilité est autorisée par la loi, CCA et le Vendeur ne sont pas responsables des dommages causés par des auxiliaires et/ou des auxiliaires.

14.7 L'acheteur (potentiel) renonce par la présente à ses droits découlant du titre 1 du livre 7 du code civil néerlandais dans la mesure où ces dispositions peuvent être écartées par la loi.

Article 15 ; Exécution

15.1 En cas de vente exécutoire ou de vente par voie de forclusion sommaire, les dispositions de l'article 7:19 du Code civil néerlandais s'appliquent.

Article 16 ; Données personnelles/données de l'entreprise Vendeur/tiers

16.1 Le Vendeur et l'Acheteur (potentiel) conviennent que les données personnelles et/ou les coordonnées de l'entreprise du Vendeur ou d'un tiers pouvant se trouver sur ou dans un Lot ne font expressément pas partie du Contrat d'achat. Si et dans la mesure où des données personnelles et/ou des données d'entreprise apparaissent dans un lot après une vente aux enchères, l'acheteur (potentiel) est tenu d'en informer le vendeur sans délai et, le cas échéant, de fournir une coopération inconditionnelle à première demande pour délivrer ces données personnelles. données au vendeur et/ou aux données de l'entreprise ou à leur destruction. Sous réserve des obligations susmentionnées, l'Acheteur (Prospectif) respectera la confidentialité de ces informations et l'Acheteur (Prospectif) ne sera pas autorisé à utiliser ou faire utiliser ces informations de quelque manière que ce soit ou à les fournir à des tiers ou à les faire il y est prévu pour permettre l'inspection. En cas de violation des dispositions du présent article 16, l'Acheteur (potentiel) sera redevable au Vendeur d'une amende immédiatement exigible et exigible d'un montant de 2 500 EUR, sans préjudice de tout autre droit du Vendeur, y compris, mais sans s'y limiter, un droit à indemnisation.

Article 17 ; Clause de non-responsabilité

17.1 En plus de ce qui a été autrement convenu par écrit, l'acheteur (potentiel) garantit expressément CCA et le vendeur contre tous les dommages futurs et déjà subis et autres réclamations par l'acheteur (potentiel) et des tiers, causés par et/ou liés à des dommages visibles ou vices cachés, incomplets, numéros incorrects, attentes déçues de tiers, fonctionnement incorrect, inutilisabilité, invendabilité des marchandises, non-réalisation de l'objectif pour lequel et/ou des attentes avec lesquelles l'acheteur (prospect) ou des tiers ultérieurs ont acheté les marchandises , l'existence de droits ou de réclamations de tiers et/ou l'impossibilité de transférer les marchandises à l'acheteur (prospect) et à des tiers, y compris tous les dommages consécutifs.

17.2 L'Acheteur (potentiel) garantit CCA et le Vendeur contre toutes les réclamations de CCA, du Vendeur et de tiers, y compris, entre autres, tous les dommages, frais, dépenses et amendes subis ou dus par des tiers du fait ou en relation avec à tout acte ou omission de CCA ou de tiers engagés par elle, dans la mesure où cela est et/ou sera causé par l'exécution du contrat et est dû à une intention ou à une négligence grave de la part de l'Acheteur (Prospect), du personnel de l'Acheteur (potentiel), par des tiers (prospects) et/ou des fournisseurs engagés par l'acheteur.

17.3 L'acheteur (potentiel) indemnise CCA et le vendeur contre toutes les réclamations de CCA, du vendeur et de tiers, y compris, entre autres, tous les dommages, coûts, dépenses et amendes subis ou dus par des tiers, (i) qui ne concernent pas des dommages directs ou (ii) qui dépassent le montant visé à l'article 12.1. En outre, l'acheteur (prospect) garantit CCA et le vendeur contre toutes les réclamations de tiers à la suite d'un événement qui, sur la base de cet accord, ne pourrait entraîner aucune responsabilité de CCA et/ou du vendeur envers le (prospect) Acheteur.

Article 18 ; règlement des différends ; loi applicable
18.1 Contrairement aux règles légales de compétence du tribunal civil, tout litige entre le Cocontractant et CCA et/ou le Vendeur sera, si le tribunal est compétent, tranché en première instance par le tribunal compétent du Tribunal d'instance de Noord-Holland, siège à Amsterdam. Toutefois, CCA et le Vendeur restent autorisés à soumettre un litige au tribunal compétent conformément à la loi ou au traité international applicable.

18.2 Les présentes Conditions Générales et chaque accord entre CCA et l'Acheteur (Prospect) et chaque accord entre le Vendeur et l'Acheteur (Prospect) sont régis par le droit néerlandais, à l'exception des règles de droit international privé.

Article 19 ; Traductions

19.1 En cas de différences entre les traductions de ces Termes et Conditions et le texte néerlandais des Termes et Conditions, le texte néerlandais prévaudra.

Article 20 ; Provisions finales

20.1 Si et dans la mesure où une disposition des présentes Conditions est nulle ou annulée, les autres dispositions des présentes Conditions resteront en vigueur et de plein effet. Dans ce cas, la disposition nulle ou annulée sera transformée de plein droit en une disposition à considérer comme valable dans le même sens, dont il faut présumer que cette disposition aurait été incluse si la disposition invalide avait été abandonnée parce que de son effet, à moins que cela ne soit déraisonnable à l'égard d'une partie intéressée qui n'a pas coopéré en tant que partie.

20.2 Si une disposition de l'accord entre le Vendeur et l'Acheteur (Prospect) et/ou entre CCA et l'Acheteur (Prospect) (y compris les dispositions des présentes Conditions dans la mesure où elles en font partie) est invalide, illégale ou inapplicable, cela ne affecter ou diminuer de quelque manière que ce soit la légalité ou l'applicabilité des autres dispositions.

20.3 En plus de CCA (et des tiers engagés par CCA), ces Conditions créent également le droit pour le Vendeur et la Stichting Derdengelden d'invoquer ces Conditions contre l'acheteur (Prospect) et les dispositions de ces Conditions s'appliquent au (Prospect) l'acheteur donc également comme une clause de tiers irrévocable et inconditionnelle qui peut être invoquée par la Stichting Derdengelden et les tiers engagés par CCA contre l'acheteur (potentiel).

20.4 Les titres et la numérotation des Articles sont uniquement destinés à faciliter la référence aux Articles et ne doivent pas influencer l'interprétation des Articles concernés.